Depuis de nombreuses années, les gestionnaires de bâtiments recherchent des systèmes d’éclairage performants qui se traduisent par une diminution de l’entretien. Effectivement, aujourd’hui, de nombreux luminaires ont une durée de vie de plus de 50 000 heures, ce qui diminue significativement le besoin de remplacer des lampes et par conséquent, le luminaire lui-même est moins souvent nettoyé. De ce fait, les luminaires DEL sont exposés plus longtemps aux éléments de la nature, et ainsi accumulent plus de saletés et de poussière.

Ce changement d’habitude crée un paradoxe : les luminaires durent effectivement plus longtemps si le design est adapté aux conditions de l’application; toutefois l’entretien du luminaire devient nécessaire pour éliminer les pertes de lumière causées par l’accumulation de poussière au fil du temps.

Facteurs de perte de lumière

Tous les systèmes d’éclairage connaissent une réduction du flux lumineux au cours de leur vie utile, ces diminutions étant causées par plusieurs facteurs, dont le changement des caractéristiques attribuées à la surface (lampe, luminaire ou fonction de la pièce, s’il y a lieu).

Facteurs de perte de lumière

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’affaiblissement de la lumière, et certains peuvent être corrigés, mais d’autres pas. Ce qui suit représente une liste non exhaustive élaborée par Illuminating Engineering Society of North America (IES).

Facteurs de dépréciation de la lumière

Pour en savoir plus sur la façon de limiter la perte de lumière (ou la perte optique), consultez notre article de blogue sur le sujet Comment limiter la perte optique.

Perte de lumière causée par l’accumulation de poussière

Auparavant, lorsque venait le temps d’effectuer un changement d’ampoule, on en profitait pour nettoyer le luminaire. Aujourd’hui, grâce à la technologie DEL, il peut s’écouler de nombreuses années (entre 5 et 10 ans dans le domaine industriel ou commercial) avant qu’il ne soit nécessaire d’effectuer un entretien. Un nouveau problème se pose alors : l’accumulation probable de la poussière sur les luminaires qui cause une diminution de l’intensité d’éclairage.

Les défis associés au nettoyage des luminaires

Il est important de nettoyer fréquemment le luminaire pour éviter une perte de lumière, particulièrement dans des environnements qui émettent beaucoup de particules dans l’air comme les garages, les manufactures ou les serres. Dans ce type d’environnement, la poussière s’insère dans tous les orifices, contaminant également l’intérieur du réflecteur, le driver et la lampe elle-même. Donc, même en nettoyant l’extérieur de votre luminaire, vous perdrez tout de même du rendement lumineux dû à l’accumulation de poussière.

Les luminaires DEL sont conçus pour réduire les besoins en entretien, mais certains designs sont susceptibles d’accumuler plus de poussière que d’autres, ce qui pourrait occasionner un besoin de nettoyages plus fréquents. C’est pourquoi, il important de tenir compte du design dans le choix du luminaire.

En effet, souvent les luminaires ont souvent des pochettes, des stries ou autres conceptions en relief qui favorisent l’accumulation de poussière. Cette poussière peut causer une réduction de la lumière émise, elle peut altérer l’aménagement d’éclairage initialement conçue ou peut endommager le luminaire lui-même.

Il est important de nettoyer fréquemment le luminaire pour éviter une perte de lumière, particulièrement dans des environnements qui émettent beaucoup de particules dans l’air tels que les garages, les manufactures ou les serres. Dans ce type d’environnement, la poussière s’insère dans tous les orifices, contaminant également l’intérieur du réflecteur, le transformateur DEL et la lampe elle-même. Donc, même en nettoyant l’extérieur de votre luminaire, vous perdrez tout de même du rendement lumineux dû à l’accumulation de poussière.

L’Illuminating Engineering Society (IES) a émis en 2016 un rapport qui évalue la dépréciation de la lumière causée par l’accumulation de poussière dans les luminaires DEL (version anglaise uniquement). Consultez ce rapport.

Vérifier les conditions ambiantes

Le tableau suivant vous permet d’évaluer l’environnement dans lequel se situe votre luminaire.

Évaluation de la perte de la lumière due à l'accumulation de la poussière

Une solution IP65+

Pour économiser sur le temps d’entretien, la meilleure solution de nettoyage consisterait à asperger le luminaire à l’aide d’un boyau d’arrosage pour éviter de le désassembler. Toutefois, pour résister à l’arrosage, il suffirait de sélectionner un système d’éclairage hermétique classé IP65 et plus . Pour en savoir plus sur l’Indice de Protection (code IP), consultez notre article de blogue Le code IP et ce qu’il signifie.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *