Accueil / Lighting Aplication Recommendations / Astuces pour éclairer efficacement les salons de coiffure
mars 2018

Astuces pour éclairer efficacement les salons de coiffure

Souvenez-vous de votre dernier rendez-vous chez le coiffeur : vous êtes dans la salle d’attente. Peut-être lisez-vous un livre ou un magazine en attendant votre tour. Vous observez les coiffeurs s’affairer à couper, coiffer et teindre les cheveux.

Toutes ces activités entraînent des besoins spécifiques en termes d’éclairage : les coiffeurs doivent très bien voir pour être en mesure d’effectuer une coupe impeccable et choisir la bonne couleur pour les teintures; les clients doivent pouvoir consulter les revues de coiffure, de choisir adéquatement la coupe et la teinte et enfin, d’apprécier le travail final.

Trois éléments de l’éclairage sont particulièrement importants dans ces conditions : le niveau d’éclairement, le rendu des couleurs et la température de couleur.

éclairage d'un salon de coiffure

Un niveau d’éclairement supérieur

Le niveau d’éclairement représente la quantité de lumière que reçoit une surface donnée.

L’éclairage dans les salons de coiffure devrait être uniforme et avoir un niveau d’éclairement élevé afin que les coiffeurs perçoivent bien leurs gestes et que les clients puissent s’observer parfaitement.

En outre, un niveau d’éclairement élevé assure le confort visuel des occupants tout au long de la journée. En effet, lorsqu’il fait trop sombre, les yeux doivent faire d’avantage d’efforts pour s’habituer à l’obscurité.

Dans cette optique, il est généralement suggéré de maintenir un niveau d’éclairement d’un minimum de 500 lux minimum dans tout l’espace.

Un excellent rendu des couleurs

Pour qu’un salon de coiffure offre un environnement optimal pour les clients et les employés, il faut également que le système d’éclairage ait un indice de rendu des couleurs (IRC) élevé.

Ce dernier représente la capacité d’une source de lumière à restituer les différentes couleurs du spectre visible.

Cette capacité permet donc de bien distinguer les couleurs et les différences de teintes. Imaginez ressortir avec des cheveux plus roux que vous ne le désiriez, seulement parce que le coiffeur et vous ne pouviez discerner la teinte à l’intérieur du salon! Ainsi, les couleurs devraient être les mêmes sous l’éclairage du salon qu’à la lumière du jour.

Pour cette raison, un IRC d’au moins 90 devrait être privilégié dans ces espaces.

Une température de couleur optimale

La température de couleur est la capacité de l’éclairage à diffuser une lumière plus chaude ou plus froide.

Elle permet de créer une ambiance particulière à un espace. Les salons de coiffure devraient avoir un éclairage rayonnant, vif et stimulant, pour optimiser le travail des coiffeurs et favoriser le bien-être des clients. En outre, cette lumière doit refléter la propreté et la fraîcheur des lieux.

On suggère d’utiliser des luminaires qui se rapprochent de la lumière naturelle, soit un « blanc naturel » ou un « blanc jour ». La température de couleur devrait idéalement se situer entre 4000 K et 6000 K.

Quelques astuces supplémentaires

Que ce soit pour les coupes, les teintures ou le lavage de cheveux, chacun des postes de travail devraient être éclairés individuellement par leurs propres faisceaux lumineux. Cette forme d’éclairage garantit un travail optimal et le confort visuel des employés. Pour ces espaces, on recommande d’installer des luminaires qui possèdent un indice de rendu des couleurs qui se rapproche le plus possible de 100, ce qui représente l’indice de la lumière naturelle.

Les espaces de circulation, quant à eux, peuvent être un peu moins éclairés que les postes de travail, pourvu que les déplacements soient sécuritaires et que la différence de lumière entre les zones du salon ne soit pas visuellement déplaisante.

L’éclairage général du salon peut être créé au moyen d’encastrés ronds. Des appliques murales et des suspensions décoratives pourraient être ajoutées ensuite pour contribuer à l’ambiance.