This article is an excerpt from a document entitled Understanding LM-80, Lumen Maintenance, Cet article est tiré de la documentation de Colorkinetics Understanding LM-80, Lumen Maintenance, and LED Fixture Lifetime.

Il y a un écart entre les résultats des tests du maintien du flux lumineux tiré des sources lumineuses qui éclairent aux DEL et celles qui proviennent des sources traditionnelles de l’éclairage; cet écart se nomme disparité des mesures du maintien du flux lumineux. Ces tests ont pour objectif d’estimer la durée de vie utile des sources lumineuses. Mais comment comparer adéquatement les technologies de l’éclairage si les résultats de tests d’une même appellation n’ont pas les mêmes implications? Ce sont ces différences d’analyse entre les mesures du maintien du flux lumineux que nous analyserons dans cet article, puisqu’une compréhension de cet écart aura un impact significatif sur les calculs des coûts liés à l’installation, à l’entretien et au remplacement des produits d’éclairage.

Maintien du flux lumineux pour les sources DEL et les sources traditionnelles

Lorsqu’elles sont contrôlées, les sources d’éclairage DEL peuvent avoir une vie utile qui dure considérablement plus longtemps que les autres sources d’éclairage dites traditionnelles. Voici quelques données comparatives de la durée de vie moyenne de sources d’éclairage.

Maintien du flux lumineux pour les sources DEL et les sources traditionnelles

Tester les sources traditionnelles d’éclairage

LM-65-14 est un document qui définit les procédures de tests de durée de vie des lampes fluo-compactes (LFC) tandis que le document LM-49-12 définit les procédures de tests pour les lampes incandescentes à filaments. Les deux publications établissent les conditions de tests, la taille des échantillons de tests ainsi que les méthodes d’évaluation afin de standardiser la collecte de données.

Pour les LFC, LM-65 spécifie qu’un échantillon statistiquement valide doit être testé à une température ambiante qui se situe entre 15 ⁰C et 40 ⁰C, selon le cycle suivant : trois heures allumées et 20 minutes éteintes (la durée de vie des lampes fluo-compactes est considérablement réduite pas la fréquence d’allumage). Le point auquel la moitié de lampes testées cessent de fonctionner est celui qui détermine la durée de vie spécifiquement pour cette lampe.

Pour les lampes incandescentes à filament, LM-49 précise qu’un échantillon statistiquement valide doit être testé aux températures d’opération énoncées par le fabricant. Les lampes peuvent être éteintes une fois par jour (pour une durée variant de 15 à 30 minutes) pour les refroidir à température ambiante. Encore une fois, le point qui détermine la durée de vie moyenne est noté lorsque la moitié des échantillons cessent de fonctionner.

Tester les sources traditionnelles DEL

Depuis 2014, le document technique LM-84-14 a été introduit pour combler une absence de méthodes standardisées pour l’étude des lampes et luminaires DEL. Encore aujourd’hui, la durée de vie se calcule selon des tests effectués sur les diodes du système d’éclairage et non sur la lampe ou le luminaire en tant que système complet. Malheureusement, pour l’instant, le document LM-84 ne fournit que les paramètres de test pour les systèmes et n’offre aucune méthode de calcul pour extrapoler les résultats qui déterminent une durée de vie précise.

Toutefois, plusieurs fabricants interprètent à leur manière les résultats des tests et définissent eux-mêmes une durée de vie. Souvent, le calcul d’extrapolation ou la méthode d’évaluation n’est pas partagée, ce qui rend la comparaison entre produits de différents fabricants difficile et imprécise.

Maintien du flux lumineux pour les sources DEL et les sources traditionnelles

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *